Stage R&D Génie des procédés

Contexte :

Pour accompagner le développement de la méthanisation en France, la mise au point de nouveaux procédés de valorisation des digestats est un enjeu primordial. NEREUS a donc développé un procédé membranaire innovant permettant d’extraire d’une part de l’eau propre et d’autres part des engrais, nutriments… afin d’optimiser la gestion des digestats en économie circulaire.

Le procédé NEREUS repose sur 3 étapes : un pré-traitement physique, de la nanofiltration et de l’osmose inverse basse pression. Les digestats sont des matrices complexes et hétérogènes. Afin d’optimiser le taux d’extraction d’eau propre au niveau de l’Osmose Inverse, il semble intéressant de s’appuyer sur la Nanofiltration et le pré-traitement afin de retenir le maximum de minéraux ou complexes, comme les précipités.

Sujet :

L’objectif principal du stage est donc d’étudier la formation de divers précipités sur le digestat brut ou le digestat liquide en sortie pré-traitement et de suivre leurs rétentions.

Une charte de confidentialité devra être établie.

Missions

Placé(e) sous la responsabilité d’un ingénieur R&D NEREUS et avec le soutien d’experts de l’INRAE, partenaire au projet, vous serez chargé(e) d’effectuer les missions suivantes :

  • Un état de l’art sur la formation des précipités dans les digestats et leurs caractérisations (procédés, conditions opératoires, protocoles d’analyses…)
  • Réaliser des essais laboratoire de formation de précipités afin de définir des conditions optimales
  • Réaliser des essais semi-industriels à l’aide de pilote afin d’étudier l’efficacité de rétention de la Nanofiltration et/ou du pré-traitement.

L’état de l’art et les essais laboratoire seront réalisés au sein des locaux de l’INRAE. Les essais semi industriels seront réalisés sur site client ou sur une plateforme expérimentale.

Profil :

  • Ecole d’ingénieur / Master en chimie, en génie des procédés (bac +3 à +5),
  • Stage de césure accepté
  • Autonome, dynamique et investi(e), vous êtes intéressé(e) par l’innovation.
  • Les domaines du traitement des effluents liquides, de l’extraction de minéraux et/ou précipités, de l’analyse laboratoire et des technologies membranaires ne vous sont pas inconnus.
  • La maîtrise de l’anglais est indispensable.

Informations complémentaires :